Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Mohammed Ali Al-Husseini: Le régime iranien cherche à infiltrer l'Europe à travers les chiites

samedi 22/septembre/2018 - 07:47
La Reference
طباعة

Mohammed Ali Al-Husseini, secrétaire général du Conseil arabo-islamique au Liban, est un chiite modéré qui s’oppose à la présence iranienne dans le monde arabe. Selon lui, le principe de Wilayat Al-Faqih initié par l’Iran est une hérésie politique, visant à contrôler les pays arabes. Entretien.

 

- Que pensez-vous d’Achoura, cette fête n’est-elle pas devenue un outil politique utilisé par certains iraniens pour menacer les autres pays ?

- Achoura est à l'origine une fête religieuse, mais elle peut être utilisée comme toute autre occasion religieuse pour réaliser des objectifs politiques, car l’homme simple peut subir l’influence des dignitaires religieux charismatiques qui le guident, et l'Iran cherche à « fabriquer » des hommes de religion qui appliquent ses plans de manière à ce que son influence sur les autres Etats soit plus forte.

 

 -Que pensez-vous du statut des chiites dans le monde arabe ? Et comment voyez-vous ceux qui subissent l’influence du discours iranien ?

 - La situation des chiites arabes n’est pas différente de celle des autres composantes de la population arabe. Ils font l’objet de plusieurs tentatives de division. Comme leurs frères des autres confessions islamiques ou des autres religions, ils doivent s’opposer à ces visées et les éliminer.

 

-Que pensez-vous de Wilayat Al-Faqih ? Comment ce système de gouvernance a-t-il déstabilisé la région ?

 - Wilayat Al-Faqih est une théorie politique développée par Khomeiny, et n'a rien à voir avec le Chiisme. Cette théorie a été mise en place pour promouvoir le chiisme iranien et le diffuser dans le monde arabo-musulman, afin de créer des fissures dans les sociétés arabes et islamiques. En réalité, Wilayat  Al-Faqih est un appel aux chiites dans n'importe quel pays de se rebeller contre leurs dirigeants.

 

-Pensez-vous que le régime de Khamenei joue un rôle dans les conflits sectaires dans de nombreux pays arabes?

- Certes, Khamenei est le supérieur hiérarchique direct des Gardiens de la révolution iranienne, créés après la prise du pouvoir par Khomeiny en 1979, afin de protéger la révolution et le nouveau régime. Les Gardiens de la révolution ont ensuite eu pour mission d’exporter la révolution à l'étranger.

 

 -Le régime iranien joue-t-il un rôle dans le soutien aux groupes extrémistes?

- Oui, le régime iranien, contrairement à ce qu’il prétend, n’est pas chiite lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre ses plans. Il n'a pas hésité à soutenir Al-Qaïda, et à accueillir son leadership. Son soutien à des mouvements palestiniens radicaux est bien connu.

"