Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Le “tamkin” ou la préparation à la prise du pouvoir… Un jeu des Frères pratiqué par le parti al-Islah pour nuire au Yémen

vendredi 12/octobre/2018 - 10:25
La Reference
طباعة

Le Rassemblement yéménite pour la réforme (parti al-Islah) a annoncé la rupture de son lien avec l’organisation internationale des Frères en septembre 2016, soit 26 ans après la fondation du Parti. Depuis cette date, le Parti a toujours nié tout lien organisationnel ou politique avec l’organisation internationale, en prétendant que les priorités du Parti étaient nationales et que tous ses efforts visaient, avec les autres forces politiques du Yémen, à faire sortir le pays de son épreuve actuelle.

Cependant, ces déclarations du Parti d’al-Islah relèvent plutôt du « désaveu tactique » ne correspondant pas à la réalité, comme le prouve la présence de nombre de cadres du Parti aux congrès de l’organisation internationale en Turquie et dans d’autres pays parrainant les Frères.

Par ailleurs, notons que le livre « Les Frères musulmans vus de l’intérieur » qui est l’autobiographie de Youssef Nada, ex-délégué aux relations internationales du Groupe des Frères, a révélé les relations étroites entre Nada et al-Yadoumi, chef d’al-Islah. Outre les liens de certains hommes d’affaires yéménites parmi les chefs de ce parti avec l’organisation internationale, comme le milliardaire Hamid ben Abdallah al-Ahmar, dont les sociétés ont été accusées d’être une simple façade pour le blanchiment des fonds de cette organisation, qui avait investi massivement au Yémen en profitant de la protection accordée par les tribus au Parti d’al-Islah et de son alliance avec l’ex-président Ali Abdallah Saleh.

"